Point de rupture Tel1
320px X 568px
Point de rupture Tel2
360px X 640px
Point de rupture Tel3
375px X 6670px
Point de rupture Tabl1
768px X 1024px
Point de rupture A0
1110px (1024px) X 768px
Point de rupture A1
1366px X 768px
Point de rupture B1
1440px X 900px
Point de rupture C1
1680px X 1050px
Point de rupture D1
1920px X 1080px et plus
Point de rupture PRV1
Vertical plus de 768px
Point de rupture PRV2
Vertical plus de 1024px

Programmation

Le Moulin seigneurial de Pointe-du-Lac expose depuis plusieurs années les œuvres d’artistes de la région. Cette année, cinq expositions artistiques sont présentées dans la galerie d’art du logis du meunier.

Photo Marie-Ève Labadie

Marie-Ève Labadie, photographe : 26 mai au 12 juin

Compositrice spécialisée en musique de film et multimédia et photographe, Marie-Ève LaBadie se consacre à la photographie depuis plus de 10 ans. Elle a suivi plusieurs formations, notamment chez L. Lozeau ainsi qu’à l’Université de Montréal et avec l’expérience acquise au fil des années, elle a développé ses techniques et sa démarche artistique autant sur le plan des photos de concert, de portraits, de paysage, etc. Étant native des Îles-de-la-Madeleine, son premier terrain de jeux photographique fut la nature de cette région à laquelle elle est très attachée. Savoir saisir toute sa richesse, jouer avec les angles, la lumière, les formes, bref photographier les moments magiques que la nature peut nous donner. De plus, étant très polyvalente, elle explore la photographie de nature, de paysage, urbaine et abstraite.

Pour plus d’informations, consultez marie-evelabadie.com

Roxane Campeau & Judith Picard, artistes en arts visuels : 15 juin au 17 juillet

Ces deux artistes de St-Élie-de-Caxton collaborent pour une exposition.

Fascinée par l’authenticité de la matière originelle, inspirée par le mystère des formes et des textures issues de la nature, Judith Picard, artiste joaillière, crée des bijoux pour la déesse qui sommeille en chaque femme.

Roxane Campeau possède un très grand souci du détail et elle crée des pièces uniques à partir de matières et d’objets du quotidien. Cependant, une fois accumulé ou transformé, tout devient inusité.  Des matériaux trouvés et modifiés, comme des cannettes d’aluminium découpées en languettes, ou des boutons de toutes sortes, ou des bandes de cuivre… composent ainsi une grande partie de son univers créatif.

Lana Greben, artiste en arts visuels : 24 août au 25 septembre

Lana Greben est une artiste de Trois-Rivières.

« Montrant une société à l’identité trouble, perturbée par un environnement social et numérique instable, Lana Greben exploite le motif du masque et de la ligne dans des dessins performatifs qui interrogent la notion de pouvoir.  Les œuvres de Lana Greben se veulent une prise de position par rapport au regard, au mode de diffusion et au formatage numérique des images.  L’artiste sonde cet échange entre le virtuel et le physique, cette relation synonyme de liberté, mais également de contrôle. » (tiré du texte par Rosalie St-Onge) »

Pour plus d’informations consultez cette pages web.

gilles tarabiscuité

Gilles Tarabiscuité, photographe : 20 juillet au 21 août

Gilles Tarabiscuité est un photographe établi à Montréal. Sa démarche artistique est particulièrement éclectique. Il s’intéresse principalement au processus de production et de fabrication d’une photographie. Pour plus d’informations, consultez son site web.

Isabelle Forest

Isabelle Forest, artiste en arts visuels : 28 septembre au 27 octobre

Isabelle Forest est une artiste en arts visuels de Trois-Rivières. Elle mêle l’art plastique à la fonderie.

Nos partenaires